d28d760e-1f29-11e0-af57-dbf1f0e1863b

François Fillon serait-il pour un Brexit à l'envers par le moyen de la langue anglaise ? Sa mère était prof d'anglais, sa femme est née au Pays de Galles.

En 2014 François Fillon (qui a été ministre de l'EN) , dans un artile du Monde (11 avril 2014) disait:

Je propose que les trois quarts du temps scolaire en primaire soient consacrés à l'apprentissage des matières fondamentales. Ce terme englobe à mes yeux la maîtrise de la langue, les mathématiques et l'anglais. Chaque enfant entrant au collège doit être au niveau attendu dans ces trois disciplines....

Et voilà: l'anglais "matière fondamentale" en primaire !
Ailleurs je lis dans les programmes des candidats:
François Fillon : Imposer l'anglais comme première langue étrangère.
 
Et maintenant sur son site de campagne:
L'enseignement doit être plus ouvert sur le monde...renforcer l'anglais à tous les niveaux.
 
Or, malgré les efforts de sa mère, il s'exprime difficilement en anglais. Du coup il pense qu'il faut mettre l'anglais à la maternelle, quitte à faire sombrer le français dans un franglais affreux !
 
La langue anglaise est pleine de pièges - de prononciation et d'orthographe. Cela va troubler encore plus les enfants. Sait-il que c'est en Angleterre où il y le plus d'enfants dyslexiques, battant en cela la France ?
Bien sûr Fillon ne pense pas à l'espéranto, qui permet de mieux comprendre le français et ensuite d'apprendre plus rapidement une langue étrangère, alors l'anglais pourquoi pas ?
La Chambre de commerce de Londres s'inquiète depuis que les lycées anglais ont supprimé l'obligation d'apprendre une langue étrangère. Les commerciaux savent qu'il faut utiliser la langue du pays pour vendre, ce n'est pas en anglais que les français vendent le mieux en Allemagne ou au Brésil.
 
En discutant avec des espérantistes plutôt du centre ou de droite et des connaissances attachés à la langue française, je vois que je ne suis pas la seule à être contre François Fillon et bien sûr pour Alain  Juppé.
Monique Juy, adhérent du Parti Radical

nord_entree1 

Maurice et Monique Juy (photo : laviequercynoise.fr)